Intervention prévue de Florence MASSE le 08/02/2010

Publié le par Groupe municipal Faire Gagner Marseille

Retrait du rapport n°41 de l’Ordre du jour du Conseil Municipal du 8/02/2010

Le Maire de Marseille n’ayant pas voulu nous donner la parole sur une question concernant les motivations qui l’on contraint au retrait du rapport n°41 de l’Ordre du Jour, nous vous communiquons dans un souci de transparence l’intervention qui devait être faite par Madame la Conseillère Municipale Florence MASSE :

Florence Masse
Rapport n°41 : cession d’un terrain sis au 86-89 bd Queirel et constitution d’une servitude de passage à Promogim Groupe SA

Monsieur le Maire, Chers Collègues,


Le rapport 41 est retiré de l’ordre du jour malgré un avis favorable donné en Commission, je souhaitais connaître les motivations  qui ont suscité son retrait, car voilà que par deux fois ce rapport concernant la cession d’un terrain à un promoteur immobilier pour la réalisation d’environ 60 logements dans le 10ème arrondissement n’arrive pas jusqu’à nos votes.

Si notre groupe se félicite de ne pas voir ce projet immobilier aboutir, et ce grâce aux interventions de notre collègue René OLMETA en Conseil d’Arrondissement, soutenu par le Maire du 5ème secteur Monsieur TEISSIER, il reste Monsieur le Maire, une incompréhension dans les décisions que prend votre majorité en Conseil Municipal.

Ce rapport 41, Monsieur le Maire, nous rappelle en tout point le rapport 74, concernant la cession d’un terrain situé aux Mourets – Quartier de Château Gombert 13ème arrondissement – à un promoteur pour la réalisation de 73 logements, rapport que votre majorité municipale a voté lors du conseil municipal du 14 décembre.

Quel élément a pu motiver votre acceptation de vendre le terrain des Mourets mais pas celui du Bd Queirel dans le 10ème arrondissement, alors que ces deux rapports sont identiques en tout point ?

Vous avez été destinataire d’une lettre de l’ensemble des CIQ du 13ème arrondissement s’opposant à la cession de ce terrain aux Mourets, je peux vous confirmer que ce sujet émeut une très large population de notre secteur, une manifestation s’est d’ailleurs déroulée samedi dernier sur le terrain et une pétition à l’encontre de cette vente est diffusée par les CIQ et les habitants. Voilà plusieurs années que les derniers terrains du 13ème arrondissement sont lâchés en pâture aux promoteurs dans une urbanisation sauvage, anarchique, alors que la Mairie du 7ème secteur, en concertation avec les habitants, les CIQ et les associations, porte de nombreux projets structurants pour nos quartiers afin de voir se réaliser sur ces terrains municipaux des équipements publics (crèche, lieu associatif, culturel, ..) qui sont aujourd’hui des plus nécessaires.

Nous constatons une nouvelle fois Monsieur le Maire, une inégalité de traitement suivant les secteurs, et nous voyons aujourd’hui que le Maire des 9ème et 10ème arrondissements bénéficie d’un traitement privilégié !

Monsieur le Maire, vous revendiquez que Marseille est UNE et INDIVISIBLE, alors que la réalité est tout autre ! Il y a véritablement une rupture d’équité et de traitement entre les Marseillais.

Pouvez-vous, Monsieur le Maire, justifier aujourd’hui cette inégalité  entre les différents secteurs de Marseille sur des dossiers rigoureusement identiques ?


Publié dans Urbanisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article