Intervention de Samia GHALI en Conseil municipal le 05/10/09

Publié le par Groupe municipal Faire Gagner Marseille

Nuisances liées à la décharge de Septèmes-Les-Vallons

Avant de commencer à étudier les délibérations relevant de l’environnement, je souhaite vous parler d’un dossier extrêmement important et qui ne peut attendre un prochain conseil municipal.

En effet, les habitants du haut du 15ème arrondissement subissent le passage de nombreux camions qui se rendent à la décharge de Septèmes les vallons. Quand je parle de subir le passage, je n’évoque pas des problèmes de nuisances sonores ; je vous alerte sur l'extrême dangerosité de la situation actuelle, avant que nous ayons à déplorer un drame.
 
Plus d’une centaine de camions et poids lourds empruntent chaque jour  le chemin de la Bigotte et traversent la cité de la Solidarité au beau milieu des habitants. Ces véhicules de 35 tonnes circulent sur des voies totalement inadaptées pour le passage de tels engins.

Les conséquences désastreuses se constatent tout de suite lorsqu’on se rend sur place. D'ailleurs je vous invite, Monsieur le Maire, à venir voir de vous-même comment les gens sont obligés de vivre dans ces conditions.

On déplore de nombreuses destructions dues aux passages incessants des poids lourds : des trottoirs cassés, des panneaux de signalisation arrachés et des marques profondes dans les murs d’habitations.

Cet été encore, un camion s’est renversé près d’un arrêt de bus. Par chance, aucune personne n'était présente. Ce n’est pas tout ; lorsqu’il pleut, certains camions se retrouvent bloqués dans la montée, incapables d’aller plus haut, leurs pneus manquant d’adhérence à cause du poids à charge trop important. Ils sont obligés de dévier sur des voies de côté qui sont souvent en sens interdit  pour prendre suffisamment de vitesse et se lancer dans la montée. Je vous décris là des scènes qui se répètent très régulièrement.

Monsieur le Maire, cette situation n’est plus acceptable. Des milliers de personnes vivent dans cette cité. Ces quartiers se développent et de plus en plus d’habitants s’y installent. Il y a une école primaire, des commerces, de nouvelles habitations et on ne peut plus accepter le passage de 35t dans ces conditions.

Je vous ai écrit dernièrement pour vous alerter. Je pense sincèrement Monsieur le Maire que l'on ne vous a jamais dit exactement ce qu'il se passait là bas. Vous n’êtes certainement pas au courant de la situation urgente et du risque que l’on fait prendre aux habitants. Mais, à partir de ce jour, vous ne pourrez plus dire que vous ne le saviez pas. Loin de moi l’idée de faire du catastrophisme. Ce n’est pas une question polémique ou politique. Cela dépasse nos clivages, cela concerne la sécurité des personnes.

De plus, depuis cet été, la décharge de la glacière dans le 06 a fermé et Monsieur le Préfet a accepté que la décharge de Septèmes accueille les déchets des Alpes Maritimes. J’ai écrit à Monsieur le Préfet bien avant qu’il autorise ce transfert, pour lui demander de ne pas l’accepter, ce qui augmenterait encore plus le passage des camions au-delà du supportable. Le Président de la Communauté Urbaine, Eugène Caselli, lui a également écrit pour lui expliquer que la situation actuelle était déjà bien trop dangereuse pour accepter de nouveaux camions. Je n’ai reçu aucune réponse de sa part, et ce sont les habitants eux-mêmes qui m’ont informé que des camions du 06 avaient commencé à traverser leur quartier. La préfecture dans ce dossier fait preuve d’un mutisme scandaleux.

Il est devenu insupportable que les quartiers nord de Marseille soient envisagés par certains comme un lieu de seconde catégorie. Les gens qui y habitent ont droit au respect.

Au niveau de la Communauté Urbaine, à l’époque de votre présidence, nous avons eu à subir la construction d’un incinérateur ; tout le monde en a pris acte. Alors pourquoi devons-nous en plus accueillir les déchets du 06 et qui plus est, dans nos quartiers?!

Le Maire de Septèmes a émis un arrêté municipal interdisant le passage de camions dans sa commune. Monsieur le Maire, les habitants de Septèmes ont-ils plus le droit d’être protégés que les marseillais ?! Monsieur le Maire, je vous demande de protéger vos administrés et de prendre vos responsabilités en émettant, comme le Maire de Septèmes, un arrêté interdisant le passage de 35t sur des voies tout autant inadaptées, si ce n’est plus,  que celle de Septèmes.

Des solutions alternatives doivent être trouvées. Elles existent. Cela peut être la création d’une autre voie ou l’installation d’un funiculaire comme cela est fait dans d’autres pays. Si on en a la volonté, nous trouverons des solutions. Nous en avons l’obligation.

Je vous remercie.
 

Publié dans Développement durable

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article