Intervention d'Annick BOET en Conseil municipal le 08/02/10

Publié le par Groupe municipal Faire Gagner Marseille

Annick BoëtRapport n°60 : Palais Omnisport Grand Est Marseille

Monsieur le Maire,
Cher(e) Collègues,

En ce moment en plein désert à Dubaï, des milliers de personnes skient…
A Marseille des centaines de personnes patinent…
Même aberration écologique, même démesure !


Certes, vous n’avez rien Monsieur le Maire, d’un émir, et pourtant mettre 50 millions d’euros dans le palais de la glisse et de la glace procède de la même démesure et de la même inconscience.

Bien sûr cet équipement attire des milliers de visiteurs (même si ceux qui ont la casquette à l’envers ne peuvent pas rentrer à tous les coups), c’est un vrai succès qui génère beaucoup de problèmes dans le quartier de la Capelette. Vous aviez senti ce besoin impérieux des Marseillais de patiner !
Vous auriez mis de la neige sur les pentes de Marseilleveyre on aurait eu la queue au remonte pente ! Mais cela aurait été déraisonnable.

Cette patinoire, « une folie dédiée au patin à glace » d’après le mensuel Capital, est un gouffre énergétique et financier et une bombe à gaz à effet de serre.
Selon l’ADEME, la consommation énergétique varie entre 35 et 65 euros par m2, soit 63 000 euros pour une patinoire olympique et nous, nous en avons deux.
C’est un frigo puissance 10 avec des fluides fluo chlorés, un puissant gaz à effet de serre, interdit par l’Europe depuis le 1er janvier pour les constructions neuves. Ils seront remplacés par l’ammoniac, très dangereux pour l’homme !
Et non,  vous ne compensez pas cette catastrophe écologique par les 100m2 de panneaux photovoltaïques qui produisent au plus 18 000 KWh par an, soit la consommation électrique de 20 personnes sans chauffage électrique !

Alors que nous sommes la première ville de France pour l’endettement par habitant, les 50 millions d’euros d’investissement, les millions d’euros de frais de fonctionnement vont faire cruellement défaut, font déjà défaut pour les équipements sportifs de proximité, les piscines, les stades et les gymnases…

Je disais aberration écologique, aberration tout court, un tel équipement ne pourra pas accueillir Holiday On Ice. On va devoir glacer le palais des Sports pour accueillir ce spectacle, on nage, pardon, on patine en plein délire… Pourquoi une patinoire d’une telle dimension… Pour aller patiner le dimanche ?

Autre aberration, cet équipement ne peut pas accueillir les handicapés, comment a-t-on pu, avec le prix que cela a coûté oublier l’accès pour les personnes à mobilité réduite, obligatoire par ailleurs.

Je disais que cela posait de nombreux problèmes dans le quartier de la Capelette, pas de transport en site propre, un seul bus et maintenant, des fréquences plus importantes pour le 72 mais cela ne suffit pas… Dès le vendredi soir, le quartier est envahi de voitures et, que dire des jours de match!

Mais, comme si cela ne suffisait pas, sur un espace qui servait de parking, on va accueillir le Cirque Pinder pendant quinze jours. Comment une ville comme Marseille n’a plus aucun espace pour accueillir un cirque ou le Festival MarsAttac, et l’on veut réussir Marseille 2013 ?

Je vous demande, Monsieur le Maire, de mettre en place un fonctionnement saisonnier et de faire fonctionner la patinoire de Novembre à Avril, pour réduire notre empreinte écologique.



Publié dans Développement durable

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article